« La Palma (Canaries) : Enquête ouverte à l’encontre d’un homme qui a abandonné sa chienne, retrouvée ensuite morte par empoisonnement. » // El Confidential // 09.01.20

Lien de l’article original en espagnol ICI // Enlace del articulo original en espanol AQUI

// L’enquête policière a débuté suite à une plainte déposée par une association animaliste de l’île après la découverte d’un animal errant.

Podenco canario

// Des agents de la Garde Civile appartenant au Service de Protection de la Nature (Seprona) de la Caldera de Taburiente, située sur l’île canarienne de La Palma, ont ouvert une enquête à l’encontre d’un homme de 39 ans, résident de la municipalité d’El Paso , en tant qu’auteur présumé d’un délit lié à la protection des animaux domestiques pour avoir abandonné sa chienne qui est finalement décédée.

L’enquête a commencé après la plainte déposée au poste de la Garde Civile de Tijarafe par une association de protection animale locale. Les animalistes ont déposé une plainte suite à la découverte d’une chienne de race podenco Canario qui errait dans les montagnes de la Garafía, expliquant que bien qu’elle n’ait laissé personne l’attraper, elle avait été nourrie et soignée par l’association même, jusqu’à ce qu’elle soit finalement découverte morte par empoisonnement.

Au cours de l’enquête, les agents du Seprona ont réussi à localiser le propriétaire de l’animal et, après les contrôles appropriés, ont engagé des poursuites à son encontre pour un délit lié à la protection de la Flore et de la Faune et des Animaux de compagnie prévu dans l’article 337 bis du Code pénal. L’enquête préliminaire a été transférée au Tribunal de Los Llanos de Aridane. //