« Une association de défense animale retrouve une galga « très gravement mordue » au visage et dénonce les mauvais traitements subis par ces chiens. » // Publico.es // 28.11.2019

 » Les associations estiment que 50.000 lévriers et podencos sont abandonnés chaque année à cause de la chasse. Le journal Publico.es a décidé de publier l’image de cette chienne malgré sa dureté pour dénoncer les cas de violence et de souffrance animale.

Daura, la galga gravement blessée a été abandonnée à Jaén / GALGOS 112

Signez notre pétition contre la maltraitance animale.
Nous voulons que l’été 2019 marque la fin de la maltraitance animale : nous exigeons la réforme du Code Pénal afin de protéger les animaux face à la barbarie

Élevez la voix, ajoutez votre signature : https://re.publico.es/peticion/maltrato-animal?utm_source=publico&utm_medium=int&utm_campaign=animalismo

L’association de défense animale Galgos 112 dénonce l’état de maltraitance dans lequel ils ont trouvé Daura. Cette galga n’avait « plus que la moitié du visage et son œil pendait, ne tenant plus à rien », précise l’organisation. L’Espagne reste le seul pays de l’Union Européenne à autoriser la chasse avec des lévriers ou d’autres races de chiens utilisés pour attraper des proies, ce qui les met en concurrence les uns avec les autres. Les associations estiment à 50.000 le nombre de lévriers et podencos abandonnés chaque année à cause de la chasse.

C’est suite à un signalement que Maria, membre de l’association Galgos 112 a pu se rendre sur les lieux où se trouvaient Daura. En sortant de sa voiture, celle-ci s’est retrouvée face à une galga déjà morte, et près d’elle, Daura, la galga « sans visage ». La chienne l’a suivie jusqu’à sa voiture malgré la gravité de ses blessures. En chemin, Maria a également pu sauver une autre galga, retrouvée dans un état squelettique.

Daura était équipée d’une puce, et son identifiant apparaissait dans le fichier des chiens volés. L’association a donc contacté son propriétaire, qui leur a cédé car il ne pouvait plus s’en occuper.

 « C’est une chienne très sociable et reconnaissante, ce qui est incroyable au vu de son état. Son visage est le plus endommagé, mais elle a également d’autres morsures sur toutes les parties du corps », ajoute l’association.

A la suite de son sauvetage, Daura a été admise dans une clinique vétérinaire afin de lui retirer son œil et de réparer son visage. « C’est inadmissible, injuste, et cela doit cesser. Quelqu’un peut nous dire ce que nous devons faire pour mettre fin à toute cette souffrance ? », se demande l’association Galgos 112.

Les chiens ont été trouvés près de Linares, Jaén et ce n’est pas la première fois que l’association se retrouve face à des « cas horribles » de maltraitance animale. Cette organisation tire la sonnette d’alarme : « il est impossible de continuer à ce rythme sans aucune aide financière », au vu du nombre important de chiens abandonnés qu’elle recueille. «