« Enquête sur le cas de trois chiens morts de malnutrition à Cazorla » (province de Jaén, Andalousie) // Hora de Jaen // 05.03.2019

« Le service de protection de la nature de la Guardia Civil (Seprona) de Jaén a été alerté de la présence de trois chiens morts, découverts par des promeneurs sur la commune de Cazorla, et plus précisément la zone « Casas Estepas ». Les animaux sont probablement morts de dénutrition, au vu de leur état, ainsi que celui d’autres chiens également trouvé agonisant.

Lorsque les membres de la Seprona se sont rendus sur place, ils ont pu constater qu’il s’agissait d’un élevage bovin. Ils y ont trouvé six chiens adultes, vivants et trois chiots morts. Une fois le propriétaire identifié, la Seprona lui a demandé, par téléphone, de se rendre sur les lieux afin d’effectuer une inspection.

En parallèle, le bureau régional agricole a été informé afin qu’un vétérinaire accompagne la Guardia Civil lors de l’inspection de l’exploitation, et qu’il puisse ensuite émettre un rapport sur les causes possibles de la mort des animaux. Suite à l’inspection, il a été déclaré que les chiens souffraient de cachexie et se trouvaient dans un état de déshydratation avancé.

Lors de l’inspection, la Seprona a également détecté 60 infractions administratives en matière de protection animale. Parmi elles, l’absence de vaccins et de traitement antiparasitaires sur les chiens, aucune documentation requise pour le contrôle sanitaire et pas d’identification électronique des animaux. De plus, les abris n’étaient pas équipés de matériaux imperméables qui permettent de protéger les chiens des intempéries, et ce qui servait de gamelles d’eau et de nourriture sur le site était vide. Tout ces éléments ont conduit à des conditions d’hygiène sanitaires déplorables et un grave état de dénutrition. »

Publicités