« 22 podencos errent dans les zones de Cubells et Cala d’Hort. » // Diario de Ibiza // 20.05.18

 » Une meute d’une douzaine de chiens erre dans la région d’es Cubells, tandis qu’une autre douzaine vit et se reproduit dans la région des torrents de Cala d’Hort.

22-podencos-2
Un des groupe de chiens de la zone de Cala d´Hort.

Le Conseil municipal de Sant Josep a reçu cette année plusieurs signalements informant de la présence d’une douzaine de chiens errants, des podencos d’Ibiza pour la majorité, dans la région d’es Cubells, et d’un autre groupe d’une dizaine d’individus errants près de Cala d’Hort.

Ces animaux ont été recueillis par la Fundació Gossos, qui sera chargée de leur contrôle vétérinaire et de leur adoption future. De plus, les organismes de protection des animaux et les associations informent le conseil municipal de la présence de nouveaux animaux sauvages et cherchent des solutions afin que ces derniers trouvent des familles d’accueil le plus rapidement possible.

Dans la zone des torrents.

Les animaux de la région de Cala d’Hort vivent et se reproduisent dans la zone des torrents, et « leur présence peut donc constituer un risque pour la sécurité routière ». Le Consistorio tente de capturer ces chiens afin de les transférer à l’association Can Dog ou à d’autres structures de protection animale. Le Consistorio de Sant Josep insiste sur le fait que la population ne doit pas nourrir ces chiens et qu’elle doit appeler la police municipale si elle les aperçoit.

En 2012, le conseil municipal a mené des actions pour tenter de capturer une meute de chien qui dérangeait les habitants et les touristes, dans la zone d’es Bubells. 40 chiens ont été saisis et transférés à Majorque, où ils ont subi un examen et un traitement vétérinaire avant d’entrer dans les circuits d’adoption.

Contrôle des félins


En 2017, de nouvelles actions ont été menées en collaboration avec Can Dog pour la capture d’une cinquantaine de chiens répartis sur les zones d’es Cubells et Cala d’Hort. Les animaux d’es Cubells, en majorité des podencos d’Ibiza, semblaient appartenir à une ferme, dont les propriétaires « ont montré de la bonne volonté afin de faciliter la capture ». Certains de ces chiens sont toujours présents à Can Dog en attente d’adoption. //