« Découverte de 25 cadavres de galgos dans une fosse commune que les chasseurs utilisaient depuis des années pour éliminer des chiens à Tarancon (Cuenca) » // Shnauzi.com // 02.2018

fosa-galgos-tarancon-cuenca
Une découverte macabre et terrifiante qui nous laisse sans voix lorsqu’on pense que nous côtoyons des personnes si dangereuses, capables de commettre de pareilles atrocités, ceci nous remplit d’horreur.

// On estime que les chasseurs ont utilisé cette fosse de Cuenca en toute impunité durant 20 ans.

« Je regrette énormément de devoir montrer ces images, âmes sensibles s’abstenir. A Tarancon, à deux minutes du village, on a découvert samedi une fosse commune dans laquelle on jette depuis des années des galgos, un endroit que tout le monde peut voir, où le public a coutume de s’installer pour les compétitions de motocross. J’ai été témoin hier d’un évènement que je ne crois pas être un cas isolé. (Pour voir les autres photos, cliquer ici.)

Dans une fosse de huit mètre de profondeur il y avait des galgos à divers stade de décomposition, quelques uns étaient là depuis quelques jours, d’autres… on ne sait même pas. Plusieurs d’entre eux avaient été pendus avant d’être jetés là et sur toutes les bêtes j’ai constaté qu’on leur avait tailladé le cou pour en extraire la puce. Pour les autorités cela ne semble pas être un délit digne d’attention, ne parlons même pas de faire le décompte des cadavres. Ce seront des volontaires qui s’en chargeront, ainsi que pour sortir les corps, de simples citoyennes qui font partie de l’association Hogar de Paz Animales Abandonados.

Que font les autorités? S’il vous plaît, donnez, serrez dans vos bras encore un peu plus fort aujourd’hui vos animaux de compagnie, et si vous êtes indignés comme nous, partagez l’information. », nous explique-t-on à Yo-Galgo.

« Hier nous sommes retournés à la fosse commune de Tarancon pour sortir les galgos qui durant des années furent jetés là et tenter de trouver des preuves afin de poursuivre les coupables de ce crime.

Ce lieu connu sous le nom de La Faille(raja) est utilisé depuis plus de vingt ans pour se débarrasser des galgos dont les maîtres ne veulent plus. Les volontaires ont sortis 25 cadavres mais il nous a été impossible pour des raisons de sécurité d’atteindre les couches les plus profondes où sont restés entassés des dizaines de galgos.

Il manquait au moins deux chiens que j’avais photographié la dernière fois que je m’étais rendu là-bas.

Un indice clair que les maîtres inquiets de la nouvelle révélé sur le net sont retournés sur place pour retirer les cadavres de leurs chiens.

Aucun voleur n’aurait en effet agit de la sorte et la théorie soutenue par les chasseurs consistant à dire qu’il s’agissait, dans cette fosse, de chiens volés n’est pas crédible. Tout porte à croire que les galgeros sont les uniques responsables des faits », nous expliquait il y a quelques heures l’organisation Yo-Galgo.

 

Si nous pouvons résumer en un mot ce que nous avons ressenti aujourd’hui ce serait douleur, douleur pour chaque corps ressorti de là sans vie, douleur pour chaque coup reçu sur leur corps fragile, douleur de rage, d’impuissance, douleur pour le peu d’aide reçue, exception faite de quelques anonymes venus ce matin et qui sans y réfléchir à deux fois nous ont aidés à sortir les chiens du trou de la honte.

Eh oui, nous les avons sortis de là malgré tout, malgré tous, ils sont dehors et rien qu’en accomplissant cela nous avons réussi plus qu’il n’y paraît. Maintenant nous vous traquerons où que vous soyez, nous ne sommes pas seuls, vous ne serez pas seuls. Nous ésperons ne jamais devoir revivre une journée comme celle d’aujourd’hui, mais s’il le faut nous serons là.

Anges reposez en paix, cette nuit des âmes en plus courent enfin libres. »

Nous espérons et souhaitons que la justice localise au plus vite les responsables de ces abominations et que leurs noms soient rendus publics. Il est terrible de penser que ces assassins de chiens vivent en toute impunité parmi nous. //

Publicités