« La Guardia Civil enquête sur une personne de Fuerteventura pour un délit de maltraitance animale » // Onda Fuerventura // Iles Canaries // 24-10-17

 Lien vers l’article original en espagnol ici

Maltrato_Animal_Fuerteventura_Editada.Imagen-fija002-696x392.jpg

  • // L’auteur présumé des faits détenait dans sa propriété une série d’animaux, chevaux et chiens en majorité, dans de très mauvaises conditions sanitaires
  • Les agents du SEPRONA ont même retrouvé les cadavres de cinq chiens calcinés
  • Les collaborations de la municipalité de Puerto del Rosario et du Parc Oasis Park Fuerteventura ont été déterminantes


La Patrouille du Service de Protection de la Nature (SEPRONA) a commencé à enquêter le 17 de ce mois sur une personne de nationalité espagnole (initiales J.C.M.L.), en tant qu’auteur présumé d’un délit de maltraitance pour possession sur une propriété de la localité de Casillas del Angel, dans la municipalité de Puerto del Rosario, d’un grand nombre d’animaux détenus dans des conditions d’hygiène déplorables.

Dénonciation et inspection

222.jpg

Suite à la dénonciation d’un habitant, le SEPRONA s’est rendu sur les lieux pour vérifier les faits décrits et contrôler l’état des animaux.

Après avoir inspecté le site et constaté que les installations où se trouvaient les chiens étaient remplies d’excréments et que plusieurs animaux présentaient des blessures sanglantes, les agents ont immédiatement demandé la collaboration de la municipalité pour la désignation d’un vétérinaire approprié.

333.jpg

Sur base du rapport rédigé initialement, et des nombreux constats faits sur place par le SEPRONA, qui font état d’une série de mauvaises conditions sanitaires mettant en danger la vie des animaux, il a été décidé de les transférer vers des installations appropriées, à savoir que les 23 chiens ont été placés à la perrera de la municipalité et le centre Oasis Park Fuerteventura a accueilli cinq chevaux et un âne.

Enquête sur le propriétaire de la finca

444.jpg

Pour tous ces motifs, les agents du SEPRONA ont inculpé le propriétaire des animaux et de la propriété en question, l’informant du délit pour lequel il fait l’objet d’une enquête avec mise à disposition du tribunal de la localité de Puerto del Rosario. //

Publicités