« Des Pitbulls contre le harcèlement scolaire et un centre de réhabilitation canine: un (grand projet) qui nécessite notre soutien » // SrPerro // Juin 2017

aaazzz.png

// PITBULLYING est le nom du projet que CONECTADOGS voudrait lancer, une initiative nouvelle qui pourrait être bénéfique aux chiens mais aussi aux humains.

D’une part, ils veulent sensibiliser le public sur l’idée négative que l’on se fait à propos de ces chiens, en commençant dans les écoles et les collèges, d’autre part ils veulent créer un centre de réadaptation canine pour aider ces chiens vivants en fourrière depuis parfois longtemps et qui ont souvent de grosses difficultés à trouver la maison qu’ils méritent. Dans ce centre, une prise en charge pourrait être faite sur leur anxiété et leur peur, au point qu’ils refusent souvent agressivement la main amicale qui essaie de les toucher. Cette attitude décourage souvent les adoptants obligés de rediriger ces chiens vers leur centre d’accueil.

Grâce à CONECTADOGS, plus d’informations utiles et réplicables ont été données sur PITBULLYING, afin de créer un centre unique en Espagne de sauvetage et de réadaptation pour les animaux de compagnie à la recherche d’un foyer d’adoption.

EN QUOI CONSISTE LE PROJET PITBULLYING ?

Le projet PITBULLYING est un programme d’intervention avec un Pitbull (et autres chiens de combat) ayant participé à des combats illégaux, avec des traces de violences extrêmes. Le programme est réalisé dans les écoles et vise à sensibiliser les enfants, victimes ou auteurs de cruauté, mais aussi les témoins de tels actes. Le plus important est de développer des stratégies de prévention, d’amélioration des comportements et de responsabilisation sociale, afin d’analyser les conséquences psychologiques que celà entraîne, ainsi que sensibiliser la population contre la violence, non seulement aux autres enfants, mais aussi aux animaux.

Pourquoi et comment une telle initiative ?

« Il y a longtemps que nous voulions traiter du problème de l’intimidation avec les Pitbulls et chiens dangereux, de plus en plus présents dans notre société.

Etant une association liée au monde du chien de thérapie,il était clair que nous avions besoin d’introduire l’animal dans le programme,mais ne voulant pas nous concentrer sur le modèle de chien de thérapie assistée au soutien émotionnel.

pppmm

Nous avons cherché un type de chien qui pourrait raconter son histoire propre, témoin de ce qui constitue la violence.

C’est ainsi que nous avons eu l’idée de travailler avec des Pibulls et autres chiens dits « dangereux » qui, par disgrâce, ont une réputation non méritée en raison de l’éducation reçue par leurs maîtres.

Ainsi est née l’idée d’appeler le programme « PITBULLYING » afin de combattre « l’intimidation » avec Pitbulls et autres chiens dits « dangereux ».

lu-pitbullying.png

Quelle expérience ont les personnes ayant lancé ce projet ?

Conectadogs est formé d’une équipe très diverse, mais tous ont une formation en comportement positif du chien (plus particulièrement avec clicker) et ayant participé à des activités assistées par le chien, par exemple en centre de détention ou encore en gériatrie. En outre, les psychologues participants ont une expérience professionnelle au niveau social et clinique, basée sur une vaste formation universitaire. De plus, le projet CRAE fait partie d’une thèse de Doctorat en cours d’élaboration en collaboration avec l’Université du Pays Basque.

Quels sont les objectifs du Financement Participatif ?

Grâce au Financement Participatif, nous pourrions obtenir les fonds necéssaires afin de construire notre propre refuge et abri, où seront accueillis des chiens de refuges ayant des troubles du comportement comme l’agressivité, la peur extrême, etc…

Nous souhaiterions être un soutien aux associations de protections animales classiques parce que nous savons que malheureusement elles n’ont pas toujours les moyens de corriger les problèmes de ces chiens, les rendant si difficile à adopter.

Nous souhaiterions travailler chaque jour avec ces chiens afin de solutionner leurs problèmes, et ainsi leur trouver une famille d’adoption. De plus, comme partie intégrante de leur thérapie, ces animaux participeraient au projet CRAE :il devient le propre thérapeute de ses traumatismes, tout en étant le thérapeute d’enfants et d’adolescents en Centre d’Accueil (CRAE). Les mineurs sont responsabilisés par le sort du chien qui leur est confié. Cette rééducation agit comme un miroir dans lequel l’enfant voit le reflet de ses propres problèmes, traumatismes et expériences.

Ces mineurs, passés par des situations très dures et dramatiques, qui vivent internés dans ces centres parce que leurs parents n’ont pas pu les prendre en charge pour différentes raisons : addictions, maltraîitances, etc….

Il est primordial de leur offrir tout l’appui psychologique possible pour qu’ils puissent surmonter tout ce qu’ils ont vécu. Avec notre propre centre nous pourrions offrir des soins psychothérapeutiques plus aisés et efficaces.

En plus du Financement Participatif, comment les gens peuvent-ils nous aider ?

D’abord et avant tout, vous pouvez nous aider en diffusant cet article. Nous devons obtenir une somme considérable( environ 35.000 Eur) en 40 jours pour que se réalise notre projet. Au plus de gens nous connaissent, au plus facile sera la réunion de cette somme.

Il est évident que les donations sont importantes, mais le bouche-à-oreilles est tout aussi important afin d’atteindre notre objectif.

Ce qui nous motive entre tout est d’obtenir que ce magnifique projet devienne réalité. //

Publicités