«Chiots Galgos», «Vente de Galgos», «Milanuncios Galgos» // Melisa Tuya // 20Minutos Blogs // 26.04.2017

galgo-259x300

// « Chiots Galgos » semble être le mot clé que la plupart des gens tapent dans Google en relation avec ces chiens, comme me l’a raconté une connaissance (merci Bea), experte dans la recherche de ce type de commentaire : « les galgos sont devenus très à la mode,non ? ». Affirmation basée sur le graphique des recherches en recrudescence, mais qui ont diminués quelque peu. Même si il est probable qu’ils soient toujours à la mode. Ces derniers temps, le problème de l’abandon des galgos a été fortement médiatisé: beaucoup de personnes célèbres sont photographiées en compagnie de ces chiens, pour des calendriers de solidarité, dans la presse, ainsi que des reportages (comme celui de hier soir à propos des chiens de chasse dans PUNTA DE MIRA), montrant ces animaux si élégants aux citoyens, alors qu’il était impossible d’en voir dans le passé.

De plus, il est désolant de constater que la plupart des gens recherchent des chiots galgos. La majorité des galgos à la recherche d’un foyer sont des chiens adultes ayant beaucoup souffert, marqués dans leur âme et leur chair suite aux mauvais traitements de maîtres sans conscience. Bien sûr qu’il y a des chiots à adopter, dont la majorité sont des croisements, en ne sachant pas si ce seront des galgos espagnols, pur race, avant qu’ils n’aient grandis. C’est sans compter que cet intérêt encourage plus d’élevages de lévriers d’autres provenance: italiens, whippets, afghans… galgos compris. Au point qu’il y eut un scandale suite à une chaîne de vente en animalerie de chiots lévriers.

Triste paradoxe que de créer des galgos à la mode, alors qu’il y en à tant qui sont sans-abri.

Les « chiots galgos » ne sont pas l’unique recherche fréquente sur Google. Les gens recherchent également un grand nombre de « Vente de Galgos », et s’imaginent qu’ils en feront de bons chasseurs,mais aussi de bons animaux de compagnie.

Et finalement, les demandes sur « Milanuncios Galgos ». La vente d’animaux via Internet, sans aucun contrôle, devrait être légiférée et interdite. C’est un moyen pour certains d’échapper aux lois afin d’en faire un gain personnel, sans aucun respect du bien-être de ces animaux. Il a été demandé à cet annonceur d’arrêter de vendre des êtres vivants comme des objets,suite à des tas de signatures d’opposants.

Cette mode devrait entraîner une meilleure prise de conscience d’adoption de galgos adultes, avec un triste passé de maltraitance et d’abandon, qui cherchent une seconde chance. Cela devrait aussi mettre en évidence le sort des Podencos, chiens de chasse mis au rebut, tout aussi maltraités, mais moins chanceux en adoption .

podenco4-245x300« C’est quoi un Podenco? » me demande cette amie avec qui j’ai parlé. Il est fréquent que la plupart des gens ne connaissent pas ces grands oubliés, dont la taille et l’apparence est variable, souvent pris pour des bâtards errants dans les rues (cependant certains vivent,heureusement,dans de bonnes familles). Ces chiens sont tous des Podencos, espérant une adoption au refuge de Madrid : Animales Con un Nuevo Rumbo (ACUNR), ainsi que des galgos.

Ces chiots lévriers sont une mode superficielle dont personne ne devrait avoir accès sur Internet. //

Publicités