Notre visite au refuge de Manzanares // Mars 2017

DSCF6022.JPG

Depuis 5 ans que je me rends au refuge de Manzanares, cette structure n’a cessé d’évoluer, de se transformer, d’avancer. La première fois que j’y ai mis les pieds, j’avais découvert un endroit vétuste, froid, triste. Le refuge-prison par excellence, refermé sur lui-même, où les chiens n’étaient que rarement adoptés faute de diffusions, de site internet, d’ouverture sur le monde.

IMG_3988.JPG
Tir

Il y avait des euthanasies à Manzanares, car le refuge était contraint par la Mairie de respecter un nombre limite de chiens dans ses installations. Or à l’époque, la balance entre les entrées et les adoptions étaient évidemment négative.

20170312_135813.jpg

Mais tout a tellement changé depuis. L’an dernier, le refuge a déménagé dans de nouvelles installations, bien plus accueillantes tant pour les chiens que pour les bénévoles. De plus en plus d’associations étrangères se sont mobilisées pour faire adopter leurs pensionnaires. Une partie de l’équipe bénévole s’est renouvelée, plus jeune, plus au fait des nouveaux moyens de communication. Bref, le refuge que nous avons visité ce mois de mars n’est plus du tout le même.

17308858_1353194174729703_5193236296043858214_n.jpg

Sous un soleil radieux, nous avons été accueillies par les sourires et les accolades de Carmen, notre contact de toujours, Rosario, la présidente du refuge, et Juan….. l’un des nouveaux bénévoles. Ils avaient même un cadeau pour nous : un tableau représentant les femelles qui ont été opérées grâce à la campagne de stérilisations que nous avons initiée il y a un an et demi et qui a énormément apporté au refuge.

IMG_3967.JPG

Car il ne s’agit pas que d’argent, il s’agit surtout pour eux de s’inscrire dans un dessein plus large de lutte pour la protection animale, quelque chose d’inimaginable pour le refuge de Manzanares que j’ai connu il y a 5 ans. Les bénévoles ont tenu à élargir leur champs d’action en ne se limitant pas qu’aux adoptions. Stériliser les femelles, c’est s’assurer qu’elles ne produiront pas de chiots dont beaucoup pourraient potentiellement grossir les rangs des refuges, dans ce pays qui détient le record européen en matière d’abandons d’animaux de compagnie.

IMG_4049.JPG

Ce refuge, démuni, n’en avait pas les moyens financiers alors Action Invisible, grâce à ses donateurs, leur a simplement donné le coup de pouce nécessaire pour réaliser leur souhait. Ainsi, depuis le mois d’octobre 2015, toutes les femelles adoptées partent stérilisées. Lors de notre visite, nous leur avons assuré la continuité de notre soutien pour ce projet, en espérant que les dons continueront à suivre.

DSCF6064.JPG

Forts de cette réussite, les bénévoles veulent aller plus loin et lancer une seconde campagne de stérilisations, cette fois-ci pour encourager les propriétaires de chiens de Manzanares à stériliser leurs animaux en leur proposant une aide financière pour prendre en charge partiellement le coût de l’opération. Avec, ils l’espèrent, l’appui de la mairie pour la communication.

DSCF6118.JPG

En les écoutant nous expliquer avec enthousiasme leurs futurs projets, nous réalisons que, décidément, le refuge de Manzanares a bien changé, qu’il est désormais tourné vers l’avenir, ouvert sur le monde.

IMG_4059.JPG

Publicités