Cáceres // « Une organisation criminelle de vols de chiens Galgos démantelée » // La Sexta // 23.02.17

// Les agents de la Guardia Civil appartenant à l’Équipe Roca de Cáceres ont arrêté trois hommes de 25, 27 et 33 ans,  citoyens de Cáceres, pour appartenance à une « organisation criminelle » dédiée au vol de chiens de chasse de race galgo.

1.jpg

En bref, les détenus sont accusés de trois délits de vol avec force et un délit d’appartenance à une organisation criminelle, pour leur rôle dans le vol de 19 chiens de race galgo, comme en informe la Guardia Civil dans un communiqué de presse.

L’opération a débuté suite à plusieurs plaintes concernant des vols de chiens reçus par la Guardia Civil, qui « se produisaient en majorité durant les mois d’ouverture de la période de chasse », afin d’obtenir une « meilleure vente sur le marché noir ». Face à ces plaintes, la Gardia Civil a ouvert une enquête dans le cadre de l’opération nommée ‘Ñarras’, qui sa débuté en novembre 2016 de la part de l’Équipe Roca de la Gardia Civil de Cáceres avec la collaboration du Service de Protection de la Nature.

Les enquêteurs de la Guardia Civil ont concentré leurs objectifs sur le vol de galgos, étant donné que la majorité de chiens dérobés étaient de cette race, et après avoir soupçonné qu’il pouvait exister  » un trafic majeur sur le marché noir, non seulement à un niveau provincial, mais aussi au plan national ».

Ainsi, la Guardia Civil, en collaboration avec le Tribunal d’Instruction n º. 5 de Cáceres, les agents ont réalisé le 8 février passé deux contrôles dans deux parcelles situées dans les limites municipales de Casar de Cáceres et de Sierra de Fuentes (Cáceres), grâce à  « plusieurs recherches parallèles mettant en lumière la possible présence des chiens volés sur lesdites parcelles ».

Durant le contrôle réalisé sur la parcelle située à la limite de Sierra de Fuentes (Cáceres), ils ont trouvés et contrôlés 13 chiens galgos, ainsi qu’une remorque sans plaque d’immatriculation, un pistolet à air comprimé, de nombreux outils et objets relatifs au secteur agricole, qui pourraient être « susceptibles d’avoir été volés vu qu’il n’a pas été possible d’accrédité sa provenance légale ».

En ce qui concerne le contrôle réalisé sur la parcelle de Casar de Cáceres, ils ont trouvé six chiens galgos, une moto et un marteau – piqueur, également supposément volés. Devant ces « preuves », la Gardia Civil a arrêté trois habitants de Cáceres comme les auteurs présumés de trois délits de vol avec dégradation et un délit d’appartenance à une organisation criminelle.

En ce moment, la Gardia civil considère que « l’organisation criminelle dans la province de Cáceres est démantelée » concernant le  » commerce illégal de galgos, bien que l’enquête reste ouverte puisque » on suppose qu’il puisse y avoir des ramifications au plan national.//

Publicités