« Yo Galgo, une exploration du génocide animal que vit l’Espagne chaque mois de février » // Pousta.com // 02.2017

11

// Après la saison de la chasse, beaucoup de lévriers sont pendus, poignardés ou simplement abandonnés à leur sort.

Leur destin est tragique, mais heureusement les amoureux de nos amis canins et des lévriers en particulier ont créé le #GalgoDay qui tend à rendre visible cette macabre situation.

Yeray Lopez Portillo est un cinéaste qui à documenté l’enfer que vivent ces créatures, qui sont nés et entraînés pour la chasse, qui subissent un destin aussi cruel que grotesque. Son titre est ‘Yo Galgo’.

22334455

Yeray a une galga espagnole nommée Bacalao qui l’accompagne partout où il va en bicyclette. « D’une certaine manière, elle m’a sauvé la vie », raconte-il pour Feature Shoot en faisant allusion à la dépression qu’il a surmontée grâce à son amie.

Ce sont 50 à 100 mille chiens qui, année après année, finissent comme Bacalao après la fin de la saison de la chasse. Ce génocide laisse ces lévriers pendus dans des arbres, jetés dans des puits ou abandonnés sur les routes, sans nourriture, sans eau, après que leurs maîtres leur aient arraché la puce d’identification.

Yo Galgo, le documentaire de López, raconte l’histoire de ces galgos qui n’ont pas de famille, en passant par les centres de reproduction et les associations de sauvetage. « Les choses que j’ai vues te questionnent sur le monde dans lequel on vit, où des humains sont capables de faire ces choses à des animaux sans défense ».

Malgré le trauma que beaucoup de ces chiens ont vécu, ceux-ci nous donnent une vraie leçon de pardon, puisqu’ils se comportent de manière aimable et certains aident même pour des thérapies dans les hôpitaux.

667788991100

« Je me suis souvent demandé ce que Bacalao serait devenue si elle n’était pas avec mois », dit Portillo. Yo Galgo est une tentative de réponse à cette question. //

YO GALGO est un documentaire sur le mauvais traitement des chiens, des galgos. Un film sur la vie dans les villages de l’Espagne profonde. Une analyse sur la passion de la chasse, le choc entre vieilles traditions et maltraitance. »

Publicités