« Castilla-La Mancha TV inclut las carreras de galgos dans sa programmation pour 2017 » // El Diario // 01-01-2017

medio-millon-euros-secuestrando-galgo_ediima20130223_0065_4

// Castilla-La-Mancha Media a annoncé redonner vie à la programmation des compétitions de galgos, une émission qui, affirment-ils, sert à connaître « les secrets » de ce monde, ainsi que les particularités de cette race de chien, et les « contributions » de ceux qui travaillent dans ces événements « très ancrés » dans la région.

Ce même dimanche 1er janvier on pourra regarder les carreras qui ont été célébrées le 23 décembre dernier dans la localité de Tembleque. Ce premier jour de 2017, l’entité régionale retransmet aussi le dernier programme de la série des ‘ Héros Anonymes ‘ depuis le Centre ‘ Le Fer à cheval du Sort ‘, dans Marchamalo (Guadalajara).

L’épisode a été défini comme le « cadre parfait » pour approfondir le sujet de l’équinothérapie, une forme de thérapie avec des chevaux qui s’applique aux enfants avec des malades rares ou des handicaps physiques ou intellectuels. Plusieurs mères parlent des bénéfices de cette nouveauté et aussi des défis d’avoir une famille avec un grand handicap.

Galgos maltraités en 2016

L’année passée, les cas de galgos victimes de maltraitance dans la région n’ont pas été des cas isolés. Le dernier en date a été dénoncé vendredi dernier, à Ciudad Real, après que la Guardia Civil a arrêté l’auteur présumé d’un délit de mauvais traitement animal suite à l’alerte donné par une clinique vétérinaire prévenant de la présence d’un lévrier avec des brûlures chimiques et des lésions provoquées par une tentative de pendaison.

En février, l’association Baasgalgo avait trouvé le cadavre d’un chien avec des signes de violence évidente. Le collectif affirme qu’il semblerait que  le responsable avait tué l’animal avec un couteau dans le coeur, et arraché la micropuce d’identification. Près du cadavre ils ont trouvé un mouchoir taché de sang, avec lequel l’animal a été bâillonné. Les faits sont arrivés dans la localité de Fuensalida. //

Une pétition a été publiée pour contester cette nouvelle programmation:

// A l’attention de Carmen Amores (Directrice de Castilla La Mancha Televisión)

tuneooragjpjrra-800x450-nopad

L’association BaasGalgo ne peut concevoir qu’une télévision publique, subventionnée par tous les espagnols, se rende complice d’un monde, celui de la chasse et des carreras avec des galgos, qui engendre tant de souffrance, de mort, et d’abandon.

Un monde où les animaux sont exploités jusqu’à exténuation ou blessures avant d’être abandonnés ou sacrifiés parce qu’ils ne peuvent plus accomplir les expectatives de ceux qui les font reproduire. Un monde lié à l’élevage indistinct, l’abandon, la maltraitance que l’on peut vérifier par les différentes plaintes et jugements dans lesquels ont été imputées des personnes qui les utilisent comme des outils. En tant qu’association dédiée à la lutte contre l’abandon et le mauvais traitement du Lévrier en Espagne, nous demandons à l’entité publique de reconsidérer l’émission de courses ou de chasse avec  des Lévriers.

La société réclame un changement, d’où les manifestations massives qui ont lieu chaque année contre l’utilisation du Lévrier comme outil.
Chaque année des milliers de Lévriers sont abandonnés ou sacrifiés de manières horribles, chaque année nous le vérifions et nous en souffrons.
Nous insistons auprès de la Direction de la Castilla La Mancha Télévision pour qu’ils jouent le rôle d’une forme éthique et aient le courage d’éliminer ce type de contenus de leur grille.

Asociacion BaasGalgo //

Publicités