L’horreur est quotidienne à Puertollano

Alors que ce refuge de plus de 300 chiens est plein à craquer, notre refuge-partenaire doit faire face à de nombreux et récurrents actes de cruauté.

Dernièrement, c’est un chiot de quatre mois nommé PITI qui a été découvert par une famille; il vivait dans le canapé jeté aux ordures que vous voyez sur la photo. En entendant la voix des gens, PITI est sorti de sa cachette, cherchant désespérément de l’aide. Ils ont découvert alors un petit chien sans défense, seul au monde, sa peau plein de croûtes, de blessures et de pellicules, atteint d’une démodécie sévère. Le refuge l’a bien sûr pris en charge et cherche actuellement une famille d’accueil pour lui éviter, à son âge, d’aller au refuge.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Hier, alertés par un habitant de la ville, les bénévoles ont secouru une chienne nommée DANKA, qui avait été jetée dans un ancien réservoir d’eau, à 6 mètres de profondeur. Le promeneur a entendu les pleurs de l’animal, et les bénévoles ont découvert au fond du trou rempli d’ordures une jeune chienne d’une extrême maigreur, avec une peur terrible. Sans leur intervention, elle était vouée à une mort certaine, prise au piège de ce trou mortel.

Voici un petit aperçu du quotidien des bénévoles du refuge de Puertollano, une ville particulièrement cruelle envers les animaux. Comment font-ils pour tenir le coup? Que pouvons-nous faire pour les aider, nous qui sommes si loin?

Ce refuge a besoin de nous.

Vous pouvez les parrainer:

  • en nous adressant un don que nous leur transmettrons: perrinemallet46@gmail.com
  • en leur faisant un don directement: vous trouverez leurs coordonnées bancaires et lien Paypal sur leur site internet http://www.huellaspuertollano.es/
  • en soutenant leur groupe Teaming qui consiste à donner un euro par mois: https://www.teaming.net/huellaspuertollano

Merci pour eux.

 

 

 

 

Publicités