« Le PACMA dénonce la maltraitance animale à la féria Intercaza » // pacma.es // 3-10-16

  • Article traduit de l’espagnol: https://pacma.es/pacma-denuncia-maltrato-animal-en-intercaza/

intercaza-pacma-2-488x324

// Le PACMA (Parti Politique Animaliste Espagnol) dénonce les conditions dans lesquelles les rehaleros (chasseurs pratiquant la Rehala) ont détenu les centaines de chiens qui ont participé à la Rencontre Nationale des Rehalas Intercaza de Cordoba ce premier week-end d’octobre. Les activistes du PACMA s’y sont rendu dès la première heure du matin afin de se rendre compte et de témoigner du mauvais état des chiens, et ont dû supporter les insultes et les coups de la part de plusieurs rehaleros.

Comme dans les éditions précédentes, des centaines de podencos se trouvaient entassés dans des cages, avec des difficultés d’accés au peu d’eau disponible, et supportant de hautes températures en plein soleil. Les animaux se sont montrés très stressés face à ces conditions alors que les rehaleros réagissaient en leur donnant des coups de bâton. De la même manière, les malles dans lesquelles les rehaleros transportaient les chiens manquaient de l’hygiène la plus élémentaire.

intercaza-pacma-828x551

A 11 heures du matin, le PACMA a rejoint la manifestation avec l’association de protection animale El Arca de Noé pour montrer leur indignation devant la situation terrible dans laquelle vivent ces chiens, ce que les autorités continuent d’ignorer, alors que la Deputacion de Cordoba soutient financièrement des ferias comme Intercaza.

Nous, PACMA, continuerons de lutter contre n’importe quelle activité qui implique l’utilisation ou le mauvais traitement d’animaux et qui est incompatible avec leur droit de vivre libres et sans souffrance. //

 

Publicités