« Deux personnes arrêtées à Ciudad Real pour l’abandon de deux chiennes de la race Podenco, montrant des signes de maltraitance » // MiCiudadReal // 14/09/2016

aaa

  • Article traduit de l’espagnol par Manon: http://www.miciudadreal.es/2016/09/14/detenidas-dos-personas-en-ciudad-real-por-el-abandono-de-dos-perras-de-raza-podenca-con-sintomas-de-maltrato/

// La Garde Civile de Ciudad Real a arrêté deux personnes, auteurs présumés d’un délit de maltraitance suivi de l’abandon de deux chiennes podencas, dans un état de santé lamentable, dans une des rues de cette capitale.

Au mois de juin dernier, le Service de Protection de la Nature de la Garde Civile (Seprona) de Ciudad Real s’est lancé dans une enquête basée sur les informations publiées par divers médias, dans lesquels on apprenait l’abandon de deux chiennes podencas aux conditions de santé effroyables dans une rue de la zone universitaire de la capitale.

Les animaux présentaient des blessures et une symptomatologie de plusieurs maladies ainsi qu’un état avancé de famine et de déshydratation quand elles ont été abandonnées; condition confirmée par les médecins qui les ont traité après leur découverte.

Les recherches se sont focalisées, dès le départ, sur l’identification et la localisation du véhicule utilisé par les responsables présumés pour commettre les faits, a informé la Délégation du Gouvernement dans un communiqué.

Pour arriver à cette identification, parmi d’autres recherches, l’analyse de nombreux comportements relatifs à la protection des animaux domestiques réalisée par la Seprona en province a été cruciale, ainsi donc, cela a conduit les enquêteurs jusqu’à un comportement similaire à Miguelturra, en avril de cette année, où un véhicule, ayant les mêmes caractéristiques que celui qui avait été vu par les témoins de l’abandon, a été détecté.

L’identification de ce véhicule a couroné les recherches déjà faites, puisqu’une fois le véhicule reconnu ainsi que son propriétaire et un proche de celui ci par les divers témoins, les hommes du Seprona de Ciudad Real ont arrêté vendredi dernier P.C.L, 56 ans et F.C.T, 33 ans, provenant respectivement de Miguelturra et Pozuelo de Calatrava, villes voisines de Ciudad Real.

Les procédures intentées ont été remises au Juge d’Instruction n°3 de Ciudad Real. //

Publicités