Pourquoi des associations se consacrent-elles à la défense des lévriers ? // Afinity PetCare

Pourquoi des associations se consacrent-elles à la défense des lévriers ?

Histoire

Les lévriers ne sont pas comme les autres chiens. Tout dans leur structure physique rappelle la rapidité et l’agilité : un corps svelte et élégant, un cou long et puissant, un poitrail large, une musculature puissante et une tête allongée et étroite. Leur vue est plus perçante que celle des autres races et quand ils se déplacent, la différence est encore plus évidente : leurs pas sont légers et quand ils courent, ils atteignent 65 kilomètres heures en quelques secondes. Aucun chien ne peut les dépasser. Leur corps – conçus pour atteindre une telle vitesse – justifie l’objectif pour lequel les lévriers ont été sélectionnés : chasser des proies en courant, aidés de leur vue pour se guider pendant la poursuite. À la fonction initiale de la race s’est ajouté, plus récemment, l’utilisation des lévriers pour les courses : au cours des années ’20, les courses de lévriers sont devenues à la mode et de nos jours, elles continuent à être une activité suscitant la curiosité, les passions et les paris dans de nombreux pays comme les États-Unis, l’Angleterre, l’Irlande, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Ce sont généralement les lévriers anglais ou Greyhounds, lévriers les plus rapides, qui sont utilisés pour ce sport.

Course

Lors des courses, jusqu’à huit lévriers concourent sur un circuit à la poursuite d’un lièvre mécanique. Le premier qui arrive est le vainqueur. Les chiens s’entraînent quasiment deux ans avant de commencer à concourir et leur carrière sportive se termine généralement à 3 ans et demi. Dans les cas exceptionnels, un lévrier peut concourir jusqu’à ses 5 ou 6 ans. Il y a longtemps, quand leur carrière se terminait, en raison de l’âge, d’une lésion corporelle ou du fait de ne pas gagner…leur vie se terminait aussi ! Le fait d’euthanasier des animaux sains qui cessent tout simplement de “générer de l’argent” a soulevé des polémiques dans le monde entier et dans de nombreux pays, des associations se sont créées pour défendre les lévriers. Ces associations ont pour objectif d’éviter le mauvais traitement des animaux, de sensibiliser le public et de faire la promotion de l’adoption des lévriers qui ne servent plus à la course. Malgré tout, des milliers de lévriers sont euthanasiés chaque année. En plus de ce qui se passe à la fin de leur carrière, les conditions de vie et de bien-être des lévriers lorsqu’ils font partie du monde de la course ont suscité de l’inquiétude. Des cas de négligence et de maltraitance ont été dénoncés à plusieurs reprises, dont l’administration de médicaments pour améliorer leurs performances sportives.

Les lévriers utilisés pour chasser ont souvent un destin similaire aux lévriers de course et on estime qu’en Espagne, des dizaines de milliers de lévriers sont abandonnés ou sacrifiés lorsque la saison de chasse se termine ou quand une lésion les empêche de courir après une proie. L’Estrémadure et Castilla-La Manche sont les communautés autonomes où la fin de la saison de chasse a le plus grand impact sur l’abandon des chiens et ce sont également les communautés où le lévrier, en particulier le lévrier espagnol, est très utilisé pour chasser.

Animal de compagnie

Les lévriers possèdent des caractéristiques de l’animal de compagnie idéal pour de nombreux propriétaires. Ce sont des chiens au tempérament tranquille, qui n’ont généralement pas tendance à se montrer agressifs envers les personnes et les autres chiens. Cependant, ils sont très excités pendant les courses et peuvent avoir une forte tendance à poursuivre des chats et autres animaux de compagnie de petite taille. De plus, dans certains cas, ils peuvent avoir des problèmes liés à la peur pouvant résulter d’une socialisation inadéquate ou d’expériences traumatisantes. Ce sont généralement des animaux sains : on compte très peu de maladies héréditaires chez cette race. Et même si certains lévriers peuvent avoir des lésions chroniques liées à leur usage précédent, ces lésions ne posent généralement pas de problème pour mener une vie de chien de compagnie.

Adoption

Ces dernières années, les courses de lévriers ont perdu de leur popularité et cette “activité” est petit à petit remplacée pas des systèmes de paris plus lucratifs. En Espagne, le lévrier continue néanmoins à être très utilisé pour la chasse et dans certains cas, des abus ont lieu dans ce milieu. C’est pourquoi chaque année, de nombreux lévriers sont prêts à être placés dans des familles prêtes à les aimer et à s’en occuper.
Si cela vous intéresse d’adopter un lévrier retraité ou abandonné, contactez l’une des associations qui se chargent de trouver un nouveau foyer et une nouvelle vie pour ces chiens.

Article original: http://www.affinity-petcare.com/fr/pourquoi-des-associations-se-consacrent-elles-a-la-defense-des-levriers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s