Que sont devenus les Podencos de la Rehala de Cordoba?

Certains d’entre vous se souviennent peut-être de la sordide affaire des Podencos de la Finca Agularejo. Pour les autres, un rappel des faits s’impose.

1

En mars 2014, des images bouleversantes nous parviennent d’une rehala de la région de Cordoba : celles de quatorze Podencos réduits à l’état de squelette, ni morts ni vivants, abandonnés à leur triste sort par leur propriétaire, un jeune rehalero qui déclarera avoir sciemment cessé de s’occuper d’eux pour une histoire de pare-choc abîmé par l’un de ses chiens.

Lorsque les sauveteurs arrivent sur les lieux, deux Podencos sont déjà morts. Les douze autres sont à l’agonie, dans un état qui dépasse l’entendement. Les photos et les vidéos, choquantes, traversent les frontières de l’espagne et enflamment les réseaux sociaux.

Vidéos de la découverte de la rehala :

https://www.facebook.com/matias.elgalgopeludo/videos/vb.100003472713318/469535453172208/?type=3

https://www.facebook.com/matias.elgalgopeludo/videos/vb.100003472713318/469494149843005/?type=3

https://www.facebook.com/matias.elgalgopeludo/videos/vb.100003472713318/469492619843158/?type=3

https://www.facebook.com/matias.elgalgopeludo/videos/vb.100003472713318/469489866510100/?type=3

https://www.facebook.com/matias.elgalgopeludo/videos/vb.100003472713318/469536076505479/?type=3

Mais dans le monde d’internet, on passe vite à autre chose…

2

Un peu plus d’un an après, que sontdevenus les survivants ?

Vida aura été le plus médiatisé. Cette image de lui porté par son bourreau a ému des milliers de gens. Nous avons suivi son combat pour la vie sur les blogs et les réseaux sociaux. Et puis il est tombé dans l’oubli.

Vida n’aura été adopté que le mois dernier, plus d’un an après avoir été sauvé.

3

Isis et Balto, comme la majorité des autres survivants, attendent toujours. Ils ont certes été moins médiatisés que Vida, pourtant ils étaient bien là, eux aussi ont vécu cet enfer et lutté pour survivre.

45

Comment en est-on arrivé là? Comment sont-ils passés de ce puissant coup de projecteur qu’est internet, à l’oubli total ?

Je ne peux m’empêcher de croire que s’il s’était agit de Galgos, ils auraient été rapidement adoptés.

Où se situe la définition du mot « sauvetage » et dans quelle démarche s’inscrit-on lorsqu’on ne veut adopter que « les plus beaux » et qu’on laisse de côté les « abîmés », comme ces Podencos Campaneros (race de Pods peu recherchée par les adoptants), à qui ont a de surcroît tranché les oreilles ?

A méditer…

Isis a été adoptée depuis.

Contact adoption Isis et Balto: galgosetgalgas@yahoo.fr

Perrine // Action Invisible


12/10/15:

Plus d’un an après les faits, Antonio Ferrer MERCHAN, l’homme qui avait laissé volontairement à l’abandon ses 14 Podencos dans sa Rehala de Cordoba, a été jugé coupable et condamné à 9 mois de prison. Il devra également rembourser tous les frais engagés par les associations pour les soins et la mise en pension des 12 survivants.

Publicités